NOUS SOMMES UN « MYSTÉRIEUX GROUPE »

Publié le par Unité Populaire

La dernière campagne de prévention Love Life - Stop Sida s'est achevée cette semaine après quinze jours d'affichage. Un peu court ? Dans un premier temps, Adrian Kammer, chef des campagnes publicitaires de l'Office fédéral de la santé publique, explique au Matin Dimanche que la campagne a été suspendue dans les principales villes et agglomérations de Suisse, avant de préciser : «Deux semaines, c'est une durée normale; après cette première phase, une autre affiche sur le thème des vacances sera ajoutée en août, avec Tarzan pour personnage.»

Affichage normal ou retrait anticipé ? Une chose est sûre : jamais affiches n'ont suscité autant de réactions que celles qui ont illustré les situations extraordinaires de la vie où la vigilance peut baisser : la vie nocturne, (couple de spéléologues en train de batifoler parmi les stalactites et stalagmites), les fêtes bien arrosées (plongeurs accouplés entre deux eaux), et les voyages d'affaires.

Cette dernière, montrant deux cosmonautes masculins en train de bien faire sur la première exoplanète venue, a heurté les sensibilités. A Lausanne, il y a quinze jours, des mères ont recouvert le coït avant d'aller chercher leurs enfants à l'école proche d'un lieu d'affichage. Le week-end dernier à Neuchâtel, un mystérieux groupe a recouvert partiellement lesdites affiches, jugeant la campagne «vulgaire» et «écoeurante». «Il y a eu plus de réactions que pour d'autres campagnes, reconnaît Adrian Kammer, la plupart des réactions viennent de Romandie et du Tessin.» Allons bon, les Latins plus prudes que les Alémaniques? «Oui, sans doute, mais je suppose qu'il s'agit de raisons culturelles.»

Ivan Radja, "Le coït interrompu", Le Matin Dimanche, 19 avril 2008

Publié dans nos actions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

piero falotti 21/04/2008 14:05

Je suis totalement d'accord.
ces dérapages pornographiques en pleine rue sont au dela de toute décence (déja qu'il y a des sex-shops dans les centre commerciaux et les gares!!)
jusqu'où va t'on descendre!?